Conseils pratiques

La meilleure façon de régler le problème des fuites urinaires est d’appliquer la méthode des petits pas. Les gestes, qui en apparence, n’ont pas beaucoup en commun avec le problème, peuvent s’avérer avantageux dans le traitement, tant chez des personnes actives que dépendantes. Une attitude positive et une détermination sont extrêmement importantes pour apporter des changements dans la vie quotidienne.

Par où commencer?

Buvez suffisamment de liquides

Il faut savoir que, pour fonctionner correctement, votre corps a besoin d’une dose quotidienne de liquide même si vous souffrez des fuites urinaires. Selon le sexe, l’âge, le climat d’endroit où vous vivez et d’intensité de votre vie quotidienne, la quantité de liquide nécessaire pour bien hydrater votre organisme peut varier. Cependant, votre organisme, lui-même, est en mesure de dire, quand il a besoin d’hydratation. Il est donc nécessaire de réagir aux signaux envoyés par votre corps, mais aussi garder à l’esprit quelques notions importantes.

N’oubliez pas :

Un adulte doit boire chaque jour environ 1,5-2 litres de liquide. En période de grandes chaleurs, il faut augmenter cette quantité. Une bonne hydratation au quotidien permet de maintenir un bon travail des reins, Il est préférable de respecter le principe de boire si nécessaire.

Si vous avez soif, il est plus approprié de boire des boissons qui ne contiennent pas de calories, par exemple: eau minérale, eau de source, thé vert et infusions, chicorée, lait écrémé. Attention : certaines tisanes ou jus de fruits sont diurétiques (ortie, pastèque, cerises).

Essayer de lutter contre les fuites urinaires en réduisant la consommation des liquides est une très mauvaise solution. Ne la pratiquez pas. La réduction de quantité de liquides consommés dans la journée va réduire la production d’urine, mais causera également une réduction de la capacité de la vessie, ce qui paradoxalement, peut conduire aux mictions fréquentes. Cela signifie que la pression sur la vessie apparaîtra beaucoup plus rapidement, même avec une vessie à peine remplie. L’une des causes les plus fréquentes de la déshydratation de notre corps est le fait de ne pas boire suffisamment d’eau, essentiellement chez des personnes âgées et des enfants.

Les premiers symptômes de la déshydrations :

  • soif excessive,
  • bouche sèche,
  • amaigrissement,
  • fatigue.

Les symptômes de la déshydratation ci-dessus incluent une perte progressive de force physique et des troubles psychomoteurs. Une déshydratation intensive provoque des risques pour la santé.

Appliquez un régime alimentaire approprié et prenez soin de votre digestion

Maintenir une bonne alimentation, qui fournit à l’organisme tous les nutriments essentiels, contribue à assurer le bien-être et d’éviter les problèmes de digestion. Une constipation fréquente causée par une alimentation inadéquate provoque un étirement excessif de la partie terminale de l’appareil digestif. Cela peut contribuer à une irritation et une pression sur la vessie ce qui réduit sa capacité. De plus, la pression sur l’urètre peut causer la difficulté de vider la vessie et, par conséquent, peut conduire à l’incontinence urinaire par regorgement (par trop-plein).

Quelques règles d’une alimentation saine qui vous aideront à eviter les probèmes de digestion :

  • Le repas le plus important dans la journée est le petit déjeuner : il vous donne l’énergie pour la journée entière. Faites en sorte que votre petit-déjeuner contienne ¼ de la demande journalière en calories;
  • Mangez un dîner léger : avec un estomac plein vous aurez du mal à vous endormir. Si vous suivez un régime spécial, appliquez à la lettre les recommandations de votre médecin / nutritionniste;
  • Mangez tranquillement, sans hête: manger sur le pouce favorise les trobles digestifs;
  • Le régime alimentaire doit être varié : n’oubliez pas que votre organisme a besoin de glucides, de protéines et de matières grasses pour bien fonctionner;
  • Mangez beaucoup de fruits et de légumes frais : ces produits indispensables dans l’alimentation quotidienne contiennent beaucoup de vitamines, de fibres et de minéraux;
  • Les plats épicés et lourds sont à consommer avec modération : les problèmes digestifs risquent d’être plus importants que le plaisir gustatif;
  • Limitez la consommation de sel : il retient l’eau dans le corps. Sa consommation excessive peut conduire à un œdème;
  • Évitez des calories inutiles (bonbons, chips et autres produits néfastes): ils apportent des sucres et lipides que votre corps stocke sous forme de graisses;
  • Évitez les repas gras et lourds : les meilleurs repas à digérer sont légers et pris à l’heure fixe, 4 – 5 fois par jour;
  • Évitez la suralimentation : la gourmandise peut entraîner une indigestion;
  • Ne grignotez pas entre les repas : le grignotage régulier peut conduire au surpoids.
Contrôlez votre poids

Une des causes de l’incontinence urinaire est l’obésité. Une quantité excessive de masses graisseuses dans l’abdomen entraîne un affaiblissement des muscles du plancher pelvien et la pression des organes internes sur la vessie. Il est donc préférable de se débarrasser des kilos en trop. Réduire le poids du corps est difficile mais pas impossible. La façon la plus saine de perdre les kilos en trop est la perte progressive tout en maintenant une alimentation saine et les exercices réguliers. Pour les personnes qui ne sont pas en mesure d’effectuer les exercices physiques, il est recommandé de pratiquer d’autres formes d’activités physiques, par exemple des promenades qui ont des effets bénéfiques sur le bien-être.

Aménagez l’environnement

Pour les personnes touchées par des fuites urinaires l’accès aux toilettes est primpordiale. Une adaptation de l’environnement est donc particulièrement importante et encore plus dans le cas des personnes à mobilité réduite. La conscience d’avoir le chemin aux toilettes facile et sans encombre peut réduire le stress et les épisodes des fuites urinaires.

Qu’est-ce qui va aider?

  • Privilégiez les vêtements faciles à retirer : amples, à scratch ou à élastiques et non à boutons, évitez les ceintures afin de pouvoir gagner de temps lors d'une envie d’uriner pressante;
  • Libérez le chemin menant aux toilettes : un slalom entre les meubles peut augmenter considérablement le temps d’atteindre les WC.
  • Si une modification de l’environnement n’est pas possible et vous êtes inquiet de ne pas pouvoir d’arriver à temps aux toilettes, une bonne solution est une chaise sanitaire près du lit, surtout pratique pendant de la nuit.
Appliquez des mesures préventives

Un peu d’effort pour assurer une prophylaxie peut vous épargner des douleurs et des désagréments liés à des infections urinaires ou à des irritations de la peau. Les personnes souffrant d’incontinence sont en contact constant avec l’urine et les personnes alitées longuemet ont une résistance réduite aux infections alors préter attention à l’hygiène quotidienne reste essentiel pour prevenir les problèmes cutanés.

N’oubliez pas:

  • Il est nécessaire de changer de produits absorbants selon les besoins. Ne laissez pas votre protection urinaire sur vous trop longtemps. Un produit absorbant saturé ne protège plus contre les fuites et peut provoquer l'irritation de la peau.
  • Chaque fois que vous changez de produit absorbant, nettoyez délicatement la peau, de préférence à l’aide des produits spécialisés (par exemple de la mousse à utiliser sans eau).
  • Une fois la peau nettoyée et sechée, utilisez des crèmes protectrices assurant spéciales contre les facteurs irritants.

Pour en savoir plus sur l’hygiène des personnes sujettes à l’incontinence urinaire, cliquez ici.

TZMO Global Bella Global Happy Baby Global Univers Seni Matopat Global