Andropause

Dans la vie de certains hommes arrive un moment où des changements se font sentir. Le corps refuse de fonctionner comme avant, il vous arrive toute sorte de troubles (du sommeil, de l’appétit, changements d’humeur, etc). Cet état s’appelle andropause : ce phénomène biologique est similaire à la ménopause chez la femme.

Qu’est-ce que l’andropause?

L’andropause ou « déficit androgénique lié à l’âge » DALA, est un processus qui s'installe petit à petit, parfois durant des années. L’andropause ne s’applique pas à tous les hommes mais le pourcentage des hommes concernés augmente avec l’âge.

Les troubles peuvent commencer à différents âges (entre 40 à 55 ans) et le développement de l’andropause varie en fonction de divers facteurs. Elle est associée à une carence des androgènes et principalement  à une baisse de production de la testostérone qui est responsable de nombreuses activités métaboliques chez les hommes. Ceux-ci ne reçoivent pas de signaux clairs de ce changement d'état. Ils n’ont pas de repères nets pour marquer cette transition, alors ils minimalisent souvent des symptômes comme, par exemple, une extrême irritabilité, etc.

Les symptômes les plus frequants :
  • prise de poids (en particulier autour de l’abdomen);
  • perte de masse musculaire et de force;
  • faiblesse générale de l’organisme;
  • ostéoporose – fragilisation des os;
  • manque de confiance en soi, indifférence; irritabilité;
  • douleurs persistantes;
  • difficultés de concentration et les troubles de la mémoire;
  • augmentation de la transpiration;
  • hypertension;
  • perte de cheveux;
  • sensibilité au froid;
  • troubles de l’érection, baisse de la libid.

Les symptômes de l’andropause sont vagues et varient d’un individu à l’autre. Une prédisposition génétique n’est pas ici sans importance mais aussi le mode de vie, l’activité physique et l’alimentation influancent l’apparitions de certains symptômes. Pour diagnostiquer l’andropause, il faut prendre en compte le niveau de l’hormone mâle mais aussi les autres facteurs biologiques et psycho-physiques. Le diagnostic initial est généralement basé sur le questionnaire ADAM – et si vous répondez « OUI » minimum à trois questions, on peut soupçonner que vous présentez des signes d’andropause. A l’inverse des femmes, chez les hommes l’andropause ne signifie pas l’arrêt des fonctions reproductrices, mais seulement leur affaiblissement. Tous les autres symptômes peuvent toutefois considérablement réduire la qualité de votre vie. Par conséquent, vous devez consulter un médecin qui effectuera des examens approfondies et vous aidera à choisir le traitement approprié, grâce auquel l’inconfort sera apaisé.

Commet y remédier?

  • N’oubliez pas que cette nouvelle période de la vie dépend en grande partie de vous. L’andropause est un état transitoire et il existe des moyens pour alléger les sensations désagréables. Dès que vous détectez des symptômes de l’andropause, consultez un médecin et n’hésitez pas à lui poser des questions, il répondra à vos doutes et vous conseillera la meilleure forme du traitement.
  • L’examen pour évaluer votre prostate : plus vite l’hypertrophie de la prostate détectée, plus elle est facile à traiter.
  • S’il vous arrive d’avoir des fuites urinaires, parlez-en avec votre médecin : cela peut être un signal de changements plus signifiants dans votre corps. Plus vite vous réagissez, plus vite vous vous débarrassez d’eux. Aussi longtemps que vous aurez des problèmes d’incontinence, protégez vos sous-vêtements à l’aide de protections urinaires Seni Man.
  • Suivez une alimentation saine, riche en vitamine C et en acide folique. Ces deux ingrédients vous aideront à maintenir le bon niveau hormonal. De plus, une alimentation équilibrée vous permettra d’éviter de prendre du poids.
  • Augmentez votre activité physique : des recherches montrent que même les exercices physiques modérées mais régulières, augmentent considérablement le taux de testostérone dans le sang. De plus, les exercices déclenchent la production d’hormone du bonheur, alors vous vous sentirez mieux non seulement physiquement mais aussi psychiquement. Pour améliorer votre humeur, pensez à aller au cinéma, au bowling, ou tout simplement à sortir entre les amis.
  • Pensez à vous même : c’est le moment, où vous pouvez vous concentrer sur vos besoins, vous redécouvrir vous-même, redécouvrir votre femme, vous concentrer sur vous passions. Si vous fumez : peut-être vous parviendrez-vous à perdre cette mauvaise habitude? Dès quelques semaines sans une cigarette vous ressentirez une considérable amélioration de votre moral et vous arriverez à mieux respirer.
TZMO Global Bella Global Happy Baby Global Univers Seni Matopat Global