Appareil urinaire

A – reins
B uretère
C vessie
D – col vésical
E urètre
F – sphineter urétral
G – terminaisons nerveuses

Reins

Un organe pair, l’élément le plus important de l’appareil urinaire. C’est un organe vital. Les reins éliminent des toxines du sang par filtration et excrétion d’urine. Le bon fonctionnement des reins est essentiel pour maintenir l’organisme en bon état.

Uretère

Les uretères sont les deux conduits qui transportent l’urine des reins vers la vessie. Suite au remplissage de la vessie, les uretères ses ferment automatiquement, empêchant ainsi le reflux de l’urine dans les reins.

Vessie

La vessie est un organe musculaire situé dans la partie inférieure de l’abdomen. Elle a une paroi musculaire flexible qui lui permet de s’agrandir et de se rétrécir. Le remplissage maximal habituel de la vessie est d’une capacité physiologique de 400 à 700 ml allant jusqu’à 1500-2000 ml lors du remplissage maximal.

Col vésical

Le col vésical est le lieu de départ de l'urètre. Il permet à la vessie de retenir les urines grâce à un muscle en forme d'anneau qui entoure l'urètre: le sphincter urétral.

Urètre

Le segment final de l’appareil urinaire. C’est un tuyau étroit, à travers lequel l’urine est éliminée de la vessie. L’anatomie de l'urètre est différente selon le sexe à cause de différences morphologiques. L'urètre féminin est courte : 3-5 cm. L'urètre masculin est long : 15-20 cm, il va de la vessie à l'orifice urinaire en traversant la verge.

Sphincter urétral (interne et externe)

Le sphincter de l'urètre a une double structure: interne et externe. Il assure la continence urinaire. Le sphincter interne se situe sous de la vessie, au niveau du col vésical. Il a une forme d'anneau qui entoure l'urètre. Il est contracté en permanence en dehors de la miction. Cette contraction est inconsciente. Le sphincter externe se trouve au niveau des muscles du plancher pelvien. Il a une forme d’un parapluie inversé « tendu » entre les os du bassin. Il soutient des organes abdominaux. On peut le contracter volontairement, lorsque la vessie est pleine, pour empêcher les fuites d'urine.

Capteurs nerveux (tensio-récepteurs)

Dans les parois de la vessie sont situés les capteurs nerveux. Ils sont stimulés à chaque variation de la tension de la paroi de la vessie et envoient un signal à la moelle épinière. Les premiers signaux de l’envie d’uriner apparaissent dès que la vessie est remplie de 200-300 ml d’urine.

Le fonctionnement de l’appareil urinaire

L’appareil urinaire est un des systèmes les plus importants du corps humain. Il permet l’évacuation des produits du catabolisme du corps humain sous une forme liquide, l’urine. Il assure par conséquent l’épuration du sang. Il régularise la quantité des sels et des acides aminés contenu dans le sang. Les reins vont filtrer et épurer le sang (jusqu’à 180 litres par jour d’où 1,5 litre est expulsé sous forme d’urine). Il s’agit d’un processus cyclique selon le schéma suivant:

Quand la vessie continue à se remplir, à partir d’un certain volume d’urine, un besoin d’uriner apparaît. Les urines produites dans les reins sont accumulées dans la vessie qui s’étire lors de son remplissage. Plus la vessie se remplit (à partir de 200-300 ml), plus le besoin d'uriner augmente. Cette sensation de besoin d'uriner se ressent grâce à de petits capteurs qui se trouvent dans la paroi de la vessie. Ils sont stimulés à chaque variation de la tension de la paroi de la vessie. Les personnes dont l' appareil urinaire fonctionne correctement, sont capables de côntroler le besoin d’uriner et de le retarder. La phase de vidage commence le relâchement des sphincters, ce qui permet l’évacuation de l’urine par l’urètre. Après la miction, le détrusor (couche musculeuse de la vessie) et le sphincter urétral retrouvent immédiatement la même position qu’avant la miction. La phase de remplissage peut commencer à nouveau.

TZMO Global Bella Global Happy Baby Global Univers Seni Matopat Global