Les problèmes de prostate

Une des principales causes des fuites urinaires chez les hommes est une hypertrophie de la prostate : une glande située sous la vessie. L’hypertrophie de la prostate est une conséquence naturelle du vieillissement de l’organisme et provoque des problèmes à la miction (qui désigne le fait d’uriner). Si vous êtes un homme de 45 ans et plus, et vous avez des problèmes d’incontinence, cela peut provenir de la prostate. Il y a pas si longtemps, les problèmes de la prostate étaient plutôt rarement détectés. On n'en parlait guère et les articles à ce sujet étaient rares. Avant, lorsque la moyenne de vie des hommes ne dépassait pas les 50 ans, le problème n’existait pas vraiment. Depuis que la médecine a atteint un niveau élevé, l’espérence de vie a augmentée et les hommes sont devenus plus conscients de leurs corps. Le problème de l’hypertrophie de la prostate est aujourd’hui presque le numéro 1 sur la liste des problèmes de santé dont l’homme d’âge mûr peut souffrir.

Qui peut être concerné par ce problème?

L’hypertrophie de la prostate affecte presque toute la population masculine mais c’est chez une petite partie d’entre eux que les symptômes se manifestent. Tous les hommes de 45 ans et plus devraient, au moins une fois par an, consulter le médecin, pour vérifier son état de santé. Si des problèmes de l’appareil urinaire apparaissent, il est nécessaire de consulter un urologue. N’oubliez pas que la détention précoce de l’hypertrophie de la prostate peut vous sauver la vie. La négliger, peut conduir au cancer de la prostate.

L’obstruction de l’écoulement vésical provoque une difficulté d’uriner; la vessie n’arrive plus à se vider correctement et la couche musculaire de la vessie change sa structure. Les urines restant favorisent le développement des infections des voies urinaires, ou l’apparition des calculs rénaux dans la vessie. Elle peut également mener à un affaiblissement des muscles de la vessie et par conséquence l’urine fuitera constamment.

Les symptômes les plus frequants :
  • Augmentation de la fréquence des mictions
  • Mictions pendant la nuit
  • Envies d’uriner fréquemment
  • Une douleur lors de la miction
  • Diminution de la force du jet voir une intermittence de ce dernier
  • Gouttes retardataires après miction
  • Une sensation de ne pas arrêter la miction (difficulté à uriner)

Attention: ces symptômes peuvent témoigner d’autres maladies : consultez votre médecin dès vous les remarquez.

Diagnostique

Le diagnostic de l’hypertrophie de la prostate ou glande prostatique, est effectué selon les normes établies par le Comité International agissant sous les auspices de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’examen qui doivent être effectués :
  1. Entretien médical : l’évaluation des troubles et leur impact sur la qualité de vie;
  2. Toucher rectal : évaluation de la taille, forme, finesse et consistance de la prostate, par introduction d’un doigt dans le rectum du patient;
  3. Examen de laboratoire : analyse d’urine, de biochimie, de la concentration de l’antigène prostatique dans le sérum, (PSA) etc.

Examens complémentaires, y compris, entre autres, échographie et mesure de flux urinaire. Traitements possibles : Le traitement de l’hypertrophie de la prostate dépend du stade des mutations : Dans le cas des hommes sujets à l’hypertrophie bénigne de la prostate, mais sans aucun symptôme, en l’absence de gêne et de complication, une surveillance annuelle est recommandée pour les patients présentant des symptômes discrets ou modérés, avec peu de répercussions sur la qualité de vie. Pensez à modifier votre alimentation adaptez-vous aux indications de votre médecin. Si l’hypertrophie bénigne de la prostate provoque des problèmes de l’appareil urinaire, vous devrez envisager l’utilisation d’un traitement pharmacologique. Ce traitement est particulièrement efficace dans les premiers stades de la maladie, lorsque les troubles sont relativement mineurs. Voyez les détails avec votre médecin. En cas d’hypertrophie bénigne de la prostate compliquée (environ 10%), ou lorsque le traitement médical est inefficace ou mal toléré, une solution chirurgicale est envisagée. N’oubliez pas – l’hypertrophie bénigne de la prostate n’est pas une tumeur maligne, cependant, sous-estimer les symptômes et refuser le traitement peut mener au cancer de la prostate.

Comment obtenir de l'aide?

  • Si vous avez dépassé l’âge de 45 ans, consultez votre médecin et effectuez des contrôles réguliers : si vous êtes en bonne santé, tant mieux, si vous avez besoin d’un traitement, vous pourrez envisager une thérapie brève et efficace.
  • Si vous avez remarqué chez vous des symptômes de l’hypertrophie bénigne de la prostate, n’attendez pas trop pour consulter votre médecin. N’oubliez pas que plus vite des mutations seront détectées, plus il est facile de les guérir.
  • L’incontinence urinaire est une situation très difficile à vivre: si vous y êtes sujet, assurez le confort quotidien et la discrétion en protégeant vos sous-vêtements à l’aide de protections Seni Man.
TZMO Global Bella Global Happy Baby Global Univers Seni Matopat Global